Historique


ÉQUIPE

Production

Associations chorégraphiques : Compagnie Mirage & asbl SB Luxembourg

 


Equipe artisitique

Chorégraphe et interprète : Sarah Baltzinger

Compositeur : Guillaume Jullien

Interprètes : Alessio Sanna, Nick Liestal, Theo Samsworth, Jill Crovisier, Catarina Barbosa, Baptiste Hilbert, Youri De Gussem

Techniciens : Viviane Descreux, Soizic Lambin, Colas Murer, Sylvain Gellin

Artistes visuels : Collectif Paradigme

 


Partenaires & soutiens

Voir la liste de nos partenaires en cliquant sur ce lien

 


COMPAGNIE MIRAGE

La Compagnie Mirage est née de l’union de forces chorégraphiques jeunes et volontaires au sein de l’Université de Lorraine. A la base, cette structure chorégraphique était un espace de laboratoire où des expériences artistiques prenaient vie ; il était question de recherche et de rencontre. C’est ainsi que les premières années de la compagnie ont été teintées d’essais chorégraphiques, de recherches, de projets et de voyages qui vont permettre à Sarah Baltzinger de découvrir sa propre identité chorégraphique et la façon dont elle souhaite aborder son art. Soutenue par l’Espace Bernard-Marie Koltès à Metz et son directeur Alain Billon, cette dernière collaborent avec de nombreux artistes de la Grande Région.

C’est en 2016 que Sarah Baltzinger amorce une nouvelle étape dans son histoire chorégraphique: la Ville de Metz, l’EPCC Metz en Scènes, TCRM BLIDA et l’Espace BMK à Metz décident de la soutenir et lui commandent une création danse et numérique.

C’est ainsi que naît le spectacle « WHITE BEAST », auquel viendra s’associer le Collectif Paradigme et Lozange Lab. Ce solo chorégraphique et numérique, qui a obtenu un franc succès lors de sa création, voyage aujourd’hui à l’international (France, Luxembourg, Maroc, Israël, etc). 

Succède à cette création un nouveau projet, d’envergure cette fois. C’est ainsi que 2017 s’ouvre sur la création d’une nouvelle pièce intitulée «FURY», chorégraphie pour six danseurs et un musicien live. Cette création offre à Sarah Baltzinger une véritable place sur la scène chorégraphique de la Grande Région et du Luxembourg. Soutenue par de nombreux équipements et institutions, la chorégraphe prend un bel envol.


ASBL SB COMANY

En écho à son ancrage en Région Grand-Est, Sarah Baltzinger a pour volonté de développer son implantation sur le territoire luxembourgeois; c’est de cette façon que se crée l’a.s.b.l. SB Company en 2016, au regard d’une collaboration étroite avec le Trois-CL (Centre Chorégraphique Luxembourgeois). Depuis de nombreuses années, Sarah Baltzinger ne cesse de renforcer son ancrage sur le territoire avec des partenaires de choix. Elle enseigne régulièrement au TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois, au  Conservatoire National du Luxembourg, de Metz et à l’Université de Lorraine, collabore avec soin avec le Kinneksbond, Centre Culturel à Mamer, et tend à renforcer son ancrage. 

 


CO-RÉALISATION

En 2018, la chorégraphe s’attelle à une nouvelle recherche chorégraphique autour de l’héritage et la transmission qui donnera naissance à un triptyque de créations. 

 

Elle est accueillie en mai 2018 dans le cadre du dispositif TALENT LAB, mis en place par les Théâtres de la Ville du Luxembourg. Son projet de recherche est soutenu en parrainage par la Cie Peeping Tom et ses deux chorégraphes, Franck Chartier et Gabriella Carrizo. Elle présente un duo pour deux danseurs lors des présentations de maquette le 1er juin 2018 au Grand Théâtre du Luxembourg, qui connaîtra un succès probant et ouvre ainsi de belles perspectives pour la suite.

À l’heure actuelle, Sarah Baltzinger se concentre à la diffusion de cette forme courte, à la création du deuxième volet “DON’T YOU SEE IT COMING”, et à la production du troisième volet dont le titre reste à définit, avec l’aide de nombreux partenaires.

Par ailleurs, la compagnie est très active dans la vie artistique et culturelle locale Elle est actuellement en résidence dans plusieurs structures et équipements culturels messins, régionaux et transfrontaliers, et  s’inscrit ainsi dans une dynamique de transmission tant dans le milieu scolaire, que social et parfois même médical. Ainsi, Sarah Baltzinger et les autres membres de la compagnie s’implique énormément dans la médiation culturelle. Pensant le corps comme un vecteur puissant d’informations et de sensations, elle conçoit la transmission artistique et culturelle comme nécessaire à l’éducation et à l’évolution humaine. 

Voilà pourquoi elle participe au dispositif de résidence en milieu scolaire mis en place par la Ville de Metz, les ateliers de pratique artistique danse, et met en place de nombreux ateliers pour des publics empêchés en étroite collaboration avec l’Arsenal.

En 2019 et 2020, la chorégraphe interviendra en milieu carcéral pour une création avec des détenus, et en milieu hospitalier pour divers ateliers corporels. Ses activités socio-culturelles et artistiques permettent à la compagnie de remplir ses missions de responsabilités sociales et professionnelles.

Soutenue également par les collectivités territoriales ( Ville de Metz, CG 57, Région Lorraine), la DRAC, les institutions luxembourgeoises et de nombreux équipements culturels, le travail chorégraphique de Sarah Baltzinger est en pleine expansion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *