Guillaume Jullien

© Christophe Jung

Biographie 

Musicien autodidacte, Guillaume Jullien commence à composer pour le cinéma en 2004. Après avoir fait l’expérience de la scène dans des groupes tels que « Los Caballitos del Diablos » ou « La Manutention », il se réoriente vers le spectacle vivant en collaborant pour un grand nombre de pièces avec des compagnies tels que « Les 4 Coins », « Hic et Nunc » ou encore « La Mandarine Blanche ».

En parallèle, il eut l’opportunité de travailler et d’évoluer auprès de la chorégraphe Sarah Baltzinger au cours de ces dix dernières années, avec qui il continue de collaborer.

Cette collaboration déboucha sur des pièces importantes et toujours en cours d’exploitation tel que « Fury », « What does not belong to us » et la toute récente création « Don’t you see it coming ». Il composera et performera les deux prochaines pièces de la chorégraphe.

Depuis, il a collaboré avec les chorégraphes Jill Crovisier (Sieben), Baptiste Hilbert de la compagnie « AWA » (Shoot the Cameraman).et William Cardoso (Raum).

 

Son rôle dans la compagnie

Guillaume Jullien est officiellement le collaborateur principal de Sarah Baltzinger et occupe la place de compositeur au sein de la compagnie. Ensemble, ils forment un duo artistique reconnu et l’identité musique danse qui les relie est très forte.

Guillaume a été musicien pour les créations suivantes :

– WHITE BEAST

– FURY

– WHAT DOES NOT BELONG TO US

– DON’T YOU SEE IT COMING

Il assurera la composition de la recherche et de la nouvelle création 2023.

 

Guillaume et Sarah travaille en lien direct depuis leur début. Binôme artistique, les deux artistes aiment à leurs créations tels des objets artistiques innovants. De ce fait, le lien entre le geste et le son est pensé dès la genèse d’un projet. Les deux artistes cherchent à exploiter tous les outils musicaux et vocaux à leur disposition pour créer des textures et sonorités puissantes, qui viendront nourrir le propos artistique et accompagner les artistes au plateau. De plus, la performance musicale en direct trouve sa place dans leur travail pour mettre en exergue le principe d’instantané et de réel.