PRESSE

Ses pièces frappent par la manière dont le corps est sculpté pour en faire surgir les émotions. 

Sarah Baltzinger se donne à fond pour cette pièce, jouant de chaque parcelle de son corps comme d’un instrument aux multiples capacités de tensions, de contorsions. (…)
Son geste est vif, précis, délié. Naturel, tout en étant sophisitiqué. 

Marie-Laure Rolland, La Glaneuse, 3 mars 2020

Le spectre de notre passé - Métamorphose en créature psychédélique ! 

La Glaneuse, Marie-Laure Rolland - 10.09.2019

 

Exaltant et expressif : fury  

Baltzinger a interprété la thématique avec précision et crédibilité. C’est pourquoi, l’ovation debout pour elle et le reste de la compagnie était plus que méritée. Le spectateur profite d’une expérience intense à laquelle il va encore longtemps penser. 

Denschdeg Journal, Kultur - 6.06.2017

 

Une des artistes les plus prometteuses de sa région

Poly magazine - 06.2017

 

Fury est une expérience unique, c’est du domaine du prodigieux. 

Sur le plan visuel, c’est splendide. Même quand ça déraille, même quand ça braille. 

FURY : trip déchaîné qui nous aspire au fond de l’abîme est hyper immersif et haletant jusqu’à son dernier souffle. 

Paulo Lobo - Blogspot - 31.05.2017

 

Fury est menée de main de maître par un ensemble qui ne lâche rien du début à la fin. 

La performance à laquelle se livre les danseurs et le musicien sur sdcène crée un effet de spirale qui finit par happer le spectateut suspendu à la rythmique de la pièce. C’est vertigineux, parfois oppressant. En tous les cas efficace. La synchronisation parfaite des danseurs renforce l’impact visuel d’une gestuelle expressive où l’on peut voir l’expression de nos postures ou pulsions contemporaines.

Luxembourg Wort, 31 mai 2017

 

Sarah Baltzinger, chorégraphe surdouée 

ELLE, vendredi 31 mars 2017


03.01.2010 - Trois C-L, Luxembourg (LU) : Don't you see it coming (extrait)

Le 3 janvier 2020, Sarah Baltzinger et Guillaume Jullien vous feront découvrir un extrait de leur prochaine création à venir DON'T YOU SEE IT COMING, au Trois C-L, Centre de Création Chorégraphique, dans le cadre d'une soirée partagée !


Dates de représentation

3 janvier 2020


Lieu de représentation

Trois C-L, Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois

Accédez à la billetterie en cliquant sur ce lien


https://vimeo.com/376772333

Tournée



Professionnels

Vous souhaitez bénéficier des outils professionnels du spectacle (fiches techniques, captation complète, revue de presse, dossiers de production et de diffusion), n’hésitez pas à vous diriger sur la page contact !  


29 & 30.01.2020 - Metz, Arsenal (FR) : Don't you see it coming

Les 29 et 30 janvier 2020, venez découvrir la première officielle de DON'T YOU SEE IT COMING, nouvelle création de Sarah Baltzinger et Guillaume Jullien à l'ARSENAL, CITÉ MUSICALE-METZ !


Dates de représentation

29 et 30 janvier 2020


Lieu de représentation

Arsenal, Cité Musicale-Metz

Accédez à la billetterie en cliquant sur ce lien


https://vimeo.com/376772333

Tournée



Professionnels

Vous souhaitez bénéficier des outils professionnels du spectacle (fiches techniques, captation complète, revue de presse, dossiers de production et de diffusion), n’hésitez pas à vous diriger sur la page contact !  


05.02.2020 - Adagio, Thionville (FR) : Don't you see it coming

Le 5 février, DON'T YOU SEE IT COMING sera joué à l'Adagio, à Thionville. Ne manquez pas cette opportunité !


Dates de représentation

5 février 2020


Lieu de représentation

Adagio, Thionville (FR)

Accédez à la billetterie en cliquant sur ce lien


https://vimeo.com/376772333

Tournée



Professionnels

Vous souhaitez bénéficier des outils professionnels du spectacle (fiches techniques, captation complète, revue de presse, dossiers de production et de diffusion), n’hésitez pas à vous diriger sur la page contact !  


27 & 28.02.2020 - Kinneksbond, Mamer (LU) : Double bill

Les 27 et 28 février 2020, vous aurez l'opportunité de découvrir pour la première fois la soirée partagée entre DON'T YOU SEE IT COMING & WHAT DOES NOT BELONG TO US, au Kinneksbond, Centre Culturel Mamer (LU) !


Dates de représentation

27 et 28 février 2020


Lieu de représentation

Kinneksbond, Centre Culturel Mamer (LU)

Accédez à la billetterie en cliquant sur ce lien


https://vimeo.com/376772333

Tournée



Professionnels

Vous souhaitez bénéficier des outils professionnels du spectacle (fiches techniques, captation complète, revue de presse, dossiers de production et de diffusion), n’hésitez pas à vous diriger sur la page contact !  


Historique

ÉQUIPE

Production

Associations chorégraphiques : Compagnie Mirage & asbl SB Luxembourg

 


Equipe artisitique

Chorégraphe et interprète : Sarah Baltzinger

Compositeur : Guillaume Jullien

Interprètes : Alessio Sanna, Nick Liestal, Theo Samsworth, Jill Crovisier, Catarina Barbosa, Baptiste Hilbert, Youri De Gussem

Techniciens : Viviane Descreux, Soizic Lambin, Colas Murer, Sylvain Gellin

Artistes visuels : Collectif Paradigme

 


Partenaires & soutiens

Voir la liste de nos partenaires en cliquant sur ce lien

 


COMPAGNIE MIRAGE

La Compagnie Mirage est née de l’union de forces chorégraphiques jeunes et volontaires au sein de l’Université de Lorraine. A la base, cette structure chorégraphique était un espace de laboratoire où des expériences artistiques prenaient vie ; il était question de recherche et de rencontre. C’est ainsi que les premières années de la compagnie ont été teintées d’essais chorégraphiques, de recherches, de projets et de voyages qui vont permettre à Sarah Baltzinger de découvrir sa propre identité chorégraphique et la façon dont elle souhaite aborder son art. Soutenue par l’Espace Bernard-Marie Koltès à Metz et son directeur Alain Billon, cette dernière collaborent avec de nombreux artistes de la Grande Région.

C’est en 2016 que Sarah Baltzinger amorce une nouvelle étape dans son histoire chorégraphique: la Ville de Metz, l’EPCC Metz en Scènes, TCRM BLIDA et l’Espace BMK à Metz décident de la soutenir et lui commandent une création danse et numérique.

C’est ainsi que naît le spectacle « WHITE BEAST », auquel viendra s’associer le Collectif Paradigme et Lozange Lab. Ce solo chorégraphique et numérique, qui a obtenu un franc succès lors de sa création, voyage aujourd’hui à l’international (France, Luxembourg, Maroc, Israël, etc). 

Succède à cette création un nouveau projet, d’envergure cette fois. C’est ainsi que 2017 s’ouvre sur la création d’une nouvelle pièce intitulée «FURY», chorégraphie pour six danseurs et un musicien live. Cette création offre à Sarah Baltzinger une véritable place sur la scène chorégraphique de la Grande Région et du Luxembourg. Soutenue par de nombreux équipements et institutions, la chorégraphe prend un bel envol.


ASBL SB COMANY

En écho à son ancrage en Région Grand-Est, Sarah Baltzinger a pour volonté de développer son implantation sur le territoire luxembourgeois; c'est de cette façon que se crée l'a.s.b.l. SB Company en 2016, au regard d'une collaboration étroite avec le Trois-CL (Centre Chorégraphique Luxembourgeois). Depuis de nombreuses années, Sarah Baltzinger ne cesse de renforcer son ancrage sur le territoire avec des partenaires de choix. Elle enseigne régulièrement au TROIS C-L - Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois, au  Conservatoire National du Luxembourg, de Metz et à l’Université de Lorraine, collabore avec soin avec le Kinneksbond, Centre Culturel à Mamer, et tend à renforcer son ancrage. 

 


CO-RÉALISATION

En 2018, la chorégraphe s’attelle à une nouvelle recherche chorégraphique autour de l'héritage et la transmission qui donnera naissance à un triptyque de créations. 

 

Elle est accueillie en mai 2018 dans le cadre du dispositif TALENT LAB, mis en place par les Théâtres de la Ville du Luxembourg. Son projet de recherche est soutenu en parrainage par la Cie Peeping Tom et ses deux chorégraphes, Franck Chartier et Gabriella Carrizo. Elle présente un duo pour deux danseurs lors des présentations de maquette le 1er juin 2018 au Grand Théâtre du Luxembourg, qui connaîtra un succès probant et ouvre ainsi de belles perspectives pour la suite.

À l'heure actuelle, Sarah Baltzinger se concentre à la diffusion de cette forme courte, à la création du deuxième volet "DON'T YOU SEE IT COMING", et à la production du troisième volet dont le titre reste à définit, avec l’aide de nombreux partenaires.

Par ailleurs, la compagnie est très active dans la vie artistique et culturelle locale Elle est actuellement en résidence dans plusieurs structures et équipements culturels messins, régionaux et transfrontaliers, et  s’inscrit ainsi dans une dynamique de transmission tant dans le milieu scolaire, que social et parfois même médical. Ainsi, Sarah Baltzinger et les autres membres de la compagnie s’implique énormément dans la médiation culturelle. Pensant le corps comme un vecteur puissant d’informations et de sensations, elle conçoit la transmission artistique et culturelle comme nécessaire à l’éducation et à l’évolution humaine. 

Voilà pourquoi elle participe au dispositif de résidence en milieu scolaire mis en place par la Ville de Metz, les ateliers de pratique artistique danse, et met en place de nombreux ateliers pour des publics empêchés en étroite collaboration avec l’Arsenal.

En 2019 et 2020, la chorégraphe interviendra en milieu carcéral pour une création avec des détenus, et en milieu hospitalier pour divers ateliers corporels. Ses activités socio-culturelles et artistiques permettent à la compagnie de remplir ses missions de responsabilités sociales et professionnelles.

Soutenue également par les collectivités territoriales ( Ville de Metz, CG 57, Région Lorraine), la DRAC, les institutions luxembourgeoises et de nombreux équipements culturels, le travail chorégraphique de Sarah Baltzinger est en pleine expansion.


What does not belong to us - Bora Bora au Danemark

Le 24 et 25 avril 2019, Sarah Baltzinger et ses artistes s'envolent pour le Danemark à Aarhus au théâtre Bora Bora pour présenter What does not belong to us dans le cadre du Festival Aerowaves.


Date de représentation : 24 & 25 avril 2019
Lieu de représentation : Bora Bora, Aarhus au Danemark

Découvrez ici la programmation en cliquant sur ce lien

Texte de présentation : 

What does not belong to us explore l’idée de ce qui ne nous appartient pas. En mariant des énergies et des fluides qui peuvent se contredire, nous sommes face au dessin et la sculpture de nos émotions, telle une métaphore. Il est question de ce qui reste, malgré nous, comme un héritage. À l’image d’une descente, cette danse frénétique se vit comme une prière pour faire le silence à l’intérieur de nous-même. Ici, se perdre, se déconnecter, prendre le risque, pour se découvrir sous une nouvelle dimension.

Crédits

Distribution :

Chorégraphie, conception et mise en oeuvre : Sarah Baltzinger

Création et interprétation : Alessio Sanna et Theo Samsworth

Composition musicale : Guillaume Jullien

Parrains : PEEPING TOM Company (BE) Gabriela Carrizo & Franck Chartier

Soutiens et partenaires :

Résidence de recherche : Grand Théâtre du Luxembourg # TALENT LAB 2018

Production déléguée : Les Théâtres de la Ville du Luxembourg

Co-réalisation : Compagnie Mirage & asbl SB Company


Festival Artistes en Herbe

Année 2019

SPECTACLE "CONTACT"

Texte de présentation :

Pour cette nouvelle édition du dispositif « Résidence en Milieu Scolaire » sur la saison 2018-2019, la Compagnie Mirage propose d’axer son propos autour de la notion de contact et toucher corporel. Notre création prendra son inspiration dans les diverses façons de penser le contact socialement et intellectuellement, et quel impact cela a t’il sur nos façons de nous positionner en tant qu’individu social. Cette volonté est nait de nos diverses expériences dans ce dispositif permettant ainsi de développer notre approche pédagogique autour d’une notion que nous pensons fondamentale dans l’éducation socio-culturelle des enfants. L’intérêt d’une telle collaboration entre les collectivités locales, une école du territoire et une compagnie artistique est évidemment de remplir la mission pour cette dernière de sa responsabilité socio-éducative et culturelle. Voilà pourquoi nous nous appuierons sur la création 2019 de la Compagnie Mirage : « WHAT DOES NOT BELONG TO US » qui aborde les pensées, les comportements et les héritages que nous ne maitrisons pas et qui nous semblent anodins, et qui pourtant ont un impact certain en terme subconscient et trans-générationnel.

Distribution

Création : Sarah Baltzinger

Intervenant : Antoine Pividori

Enseignante en charge de l'atelier : Emilie Flauder

Et les 23 élèves de l'école Le Graouilly à Metz-Sablon


Créations pour des publics empêchés

Nos projets de création offrent une multitude de perspectives en termes d’actions culturelles. Nous sommes à mêmes de toucher un large public. Et dans ce travail de médiation culturel, il nous semble évident et fondamental de proposer des projets pour des publics empêchés, en difficulté.

Permettre à ces individus en difficulté de s’insérer dans notre démarche artistique favorise de façon indirecte un processus de re-positionnement social. En venant interroger les mémoires collectives, ceux-ci ont la possibilité de venir questionner leurs mémoires individuelles et de permettre de se ressentir en tant que collectif dans une démarche sensible, d’acceptation de soi, et de dépassement physique, autour d’une réflexion sociale. 

Ainsi, permettre au travers de notre recherche artistique une vraie démarche sociale.


Création en milieu carcéral

En partenariat avec la Maison d’arrêt de Metz-Queuleu, la compagnie et l’Arsenal, Cité Musicale-Metz axent ce projet d’action culturelle autour de la thématique transversale de l’héritage et la transmission, en écho au nouveau projet de création de Sarah Baltzinger, en diptyque.

En 2019, Sarah Baltzinger travaillera avec des détenus hommes afin d’aborder la thématique de l’héritage, et en 2020 avec des détenus femmes pour aborder la thématique de la transmission.


Programme du dyptique en milieu carcéral:

#Volet 1 : HÉRITAGE

Première partie du diptyque, ce projet d’action culturelle en milieu carcéral se concentre sur l’expression masculine, et invite sur la base du volontariat les détenus à coexister dans un même espace-temps pour aborder la question de l’héritage dans un souci d’individualité.

Autour du projet de création «WHAT DOES NOT BELONG TO US», de Sarah Baltzinger.

#Volet 2 : TRANSMISSION

Seconde partie du diptyque, ce projet d’action culturelle en milieu carcéral se concentre sur l’expression féminine, et invite sur la base du volontariat les détenus à venir interroger la question de la transmission au travers des relations inter-personnelles.